Hier, le maire a accueilli une délégation de l’Etat géorgien en présence de leur ministre de l’éducation qui a visité Israël et a choisi d’intégrer Ashdod à sa visite officielle. Le maire a présenté la ville en mettant l’accent sur le système éducatif municipal. Il a reçu des compliments du ministre à propos d’Ashdod et de la communauté géorgienne de la ville.

Le Ministre géorgien de l’éducation a exprimé son admiration pour ce qui se passe à Ashdod dans le domaine de l’éducation et a découvert pourquoi les géorgiens ont choisi d’intégrer Ashdod  compte tenu du fait qu’il y a une grande communauté géorgienne chaleureuse et qu’ils se sentent comme à la maison.

Le ministre géorgien de l’Education, Michaël Tsihali, qui se rend en Israël à la tête d’une délégation officielle, a été accueilli hier à Ashdod et était l’invité du maire Yehiel Lasri et de la communauté géorgienne dirigée par le conseiller municipal M. Moshe Buterchvili.

La communauté géorgienne d’Israël est considérée comme la plus grande communauté géorgienne du monde en dehors de l’État de Géorgie. Cela a conduit à une relation chaleureuse entre la communauté et l’État de Géorgie, qui s’est rapprochée de la dissolution de l’Union soviétique et de l’établissement de la Géorgie en tant qu’État indépendant.

La visite du ministre faisait partie de sa visite d’Etat en Israël. Il a été recu par le Maire Yehiel Lasry, le responsable de la commission éducation M. Yehouda Franckel, le maire adjoint M. Moshe
Buterchvili, le directeur du département de l’éducation, M. Danny Klein.

Le maire a donné un aperçu d’Ashdod et des changements qui y ont été apportés, en mettant l’accent sur la vision de l’éducation et du système éducatif municipal. Il a insisté sur l’idée d’excellence et le mérite, le soin particulier de favoriser l’innovation et l’esprit d’entreprise dans les TIC, le développement de la gestion et l’orientation pédagogique réalisée par les enseignants l’idée du continuer un programme éducatif de la maternelle à l’université et l’accent mis auprès des jeunes pour poursuivre un cursus académique.
M. Frankel a expliqué ce qui a été fait et a montré les réalisations sur le terrain, l’investissement mis et le renforcement sur des matières comme l’anglais, les mathématiques et les données scientifiques.

Le Ministre géorgien de l’éducation a exprimé son admiration pour tout ce qui se fait à Ashdod dans l’éducation. Après la visite, il a continué sa visite de la ville en présence de représentants de la communauté géorgienne en compagnie de Moshe Botashvili.

traduit et adapté par Ashdodcafe
Communiqué Mairie d’Ashdod

Laisser un commentaire