Malgré la recommandation du ministère de la Santé selon laquelle tous les Israéliens devraient être vaccinés contre la rougeole, jusqu’à présent, 42 cas ont été signalés entre juin et début juillet.

42 résidents israéliens ont contracté la rougeole entre le début juin et le 4 juillet, a rapporté Walla. Parmi ces 42 personnes, 14 provenaient de Tzfat et 11 d’Acco.

Par rapport aux mois précédents, les cas signalés sont restés cohérents avec un pic en mars où 130 cas de rougeole ont été confirmés en Israël alors qu’il n’y a pas eu de cas entre janvier et mars.

Entre mars et juin 1,62 résidents israéliens ont contracté la rougeole, selon Ynet.

En mai, 21 cas de rougeole ont été confirmés. Environ 23 patients, soit un tiers de tous ceux qui sont affectés en Israël, se trouvent à Petah Tikva, a rapporté Ynet.

La rougeole est l’une des maladies infectieuses les plus graves. Le ministère de la Santé a écrit dans un courriel que les symptômes de la rougeole apparaissent généralement de 7 à 14 jours après l’infection : forte fièvre, toux, nez qui coule, yeux rouges ou larmoyants et parfois des taches de Koplik – de minuscules taches blanches – dans la bouche qui peuvent apparaître deux ou trois jours après l’apparition des symptômes ,

De plus, une éruption cutanée apparaît trois à cinq jours après l’apparition des symptômes et commence par des taches rouges sur le visage qui peuvent s’étendre sur tout le corps. Les points plats peuvent également avoir de petites bosses rouges sur le dessus. Au fur et à mesure que les taches se propagent, elles peuvent fusionner entre elles et il peut aussi y avoir un pic de fievre.

Selon le ministère de la Santé, la plupart des personnes qui contractent la rougeole survivent, mais cela peut être particulièrement grave chez les enfants de moins de cinq ans et les adultes de plus de 20 ans. Un enfant sur dix souffrira d’une infection de l’oreille. Les autres complications comprennent la pneumonie – cinq pour cent des enfants – et l’encéphalite chez 1 enfant sur 1 000.

Les patients atteints de rougeole ont été mis en quarantaine et il est probable qu’un patient l’ait contracté et ait infecté sa famille et ses amis qui n’étaient pas vaccinés, a déclaré le ministère de la Santé à Walla.

Le Ministère recommande que tous les citoyens soient vaccinés avec deux doses du vaccin anti- rougeole.

Le vaccin « est de loin la mesure la plus importante que les gens peuvent prendre pour éviter la rougeole et ses complications », ont-ils écrit dans un courriel. Alors qu’une dose est très efficace, deux atteignent le niveau maximal de protection, même si certains peuvent éprouver quelques jours de fièvre, d’éruption cutanée ou de malaise après le vaccin.

Tous les enfants israéliens reçoivent un vaccin à un an et en première année qui protège contre la rougeole ainsi que les oreillons, la varicelle et la rubéole, également connus sous le nom de rougeole allemande.

traduit et adapté par Ashdodcafe.com
Source www.jpost.com

Laisser un commentaire