La police israélienne a annoncé dimanche qu’elle commencerait à utiliser des radars de type A-3 après un an de test. L’application via le système de caméras sera « complètement renouvelée ».

Il y a 13 mois, la police israélienne a cessé d’utiliser le système de contravention pour excès de vitesse afin de consulter des professionnels et de renforcer la crédibilité et la précision des radars automatiques.

« Après avoir reçu tous les avis nécessaires, nous avons constaté que le système de radar A-3 était crédible et précis, et que le bureau du procureur de la République a autorisé à renouveler l’application de la loi, par conséquent, nous pouvons émettre des contraventions pour excès de vitesse », a déclaré la police israélienne dans un communiqué.

Pendant cette période d’observation, les caméras ont continué à enregistrer des véhicules qui ont dépassé la vitesse autorisée, bien qu’aucune contravention n’ait été émise. La police a annoncé ce qui serait fait concernant ces conducteurs dans un proche avenir. On s’attend à ce que les contrevenants pris en flagrant délit pour excès de vitesse pendant cette période de test reçoivent des contraventions.

« Les radars seront tous renouvelés et continueront de faire partie de la panoplie de moyens utilisés par la police dans son importante mission : lutter contre les accidents de la route et sauver des vies! » a déclaré la police israélienne. « Les caméras reprendront du service pour enregistrer les infractions routières et donner des amendes aux conducteurs qui roulent à une vitesse supérieure à celle autorisée par la loi et qui met leur vie et celle des autres usagers de la route en danger. »

©ashdodcafe.com

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.