Les banques, les ports et la Bourse étaient fermés ce jeudi en Israël au deuxième jour d’une grève générale organisée pour protester contre le recours à des salariés intérimaires dans le service public.

Selon la centrale syndicale Histadrut, qui regroupe des centaines de milliers de salariés du secteur public, le mouvement devrait également perturber la circulation des trains et toucher la Banque d’Israël. L’aéroport international de Ben Gourion, près de Tel Aviv, a été fermé pendant une heure et demie. Selon un porte-parole de l’aéroport, le trafic a repris normalement.

Histadrut réclame l’intégration de 250.000 salariés intérimaires dans le secteur public. Le ministère des Finances refuse et propose à la place d’améliorer leurs conditions de travail et d’augmenter leurs salaires d’au moins 20%. Un juge du tribunal du travail a donné aux deux parties jusqu’à ce jeudi matin pour trouver un accord. Selon la presse officielle, des discussions se sont tenues toute la nuit entre le gouvernement et les syndicats et les deux parties seraient proche d’un accord.

Lu dans 20 minutes

Laisser un commentaire