L’aéroport de Ramon, baptisé du nom d’Ilan Ramon, premier astronaute israélien décédé  lors du désastre de Colombie en 2003, et son fils Assaf Ramon, décédé quelques années plus tard dans un accident d’avion, a ouvert ses portes le mois dernier et devrait remplacer l’aéroport d’Eilat. Juste avant son inauguration, nous avons examiné les vols au départ de l’aéroport Ben Gurion, dont certains devraient décoller du nouvel aéroport à l’avenir.

Une lecture attentive des horaires de vol en ligne sur le site Web de l’Autorité des aéroports israéliens montre qu’environ 1 600 vols sont assurés chaque semaine depuis l’aéroport Ben Gurion. Cependant, la plupart de ces vols utilisent le partage de code entre au moins deux compagnies aériennes, de sorte que le nombre réel de décollages est plus bas, soit environ 800 par semaine.

Il semble que les jours les plus chargés à l’aéroport soient ceux d’avant et après le week-end – le dimanche (avec environ 300 vols) et le jeudi (avec environ 290).

L’heure ou le trafic est le plus dense se situe entre 6h00 et 7h00, heure à laquelle environ 230 vols partent chaque semaine. (Comme indiqué précédemment, il s’agit du nombre de vols. Le nombre de décollages est inférieur.) En tout, environ un tiers des vols (approximativement 500) partent entre 5h00 et 8h00 du Matin. 200 vols supplémentaires partent entre 16h00 et 18h00, heure la plus chargée après celle du matin. Les heures les plus calmes sont celles entre 2h00 et 5h00 du matin, lorsque seulement 13 vols partent.

Les destinations les plus populaires (depuis le terminal 3) sont Istanbul (avec 95 vols hebdomadaires), Francfort (93) et Paris (82).

Les compagnies aériennes qui devraient déménager vers le nouvel aéroport de Ramon (désigné par ETM) sont Arkia, Israir, Wizz Air et Ryanair. Ensemble, ces quatre compagnies aériennes sont responsables d’environ 150 départs hebdomadaires de l’aéroport Ben Gurion. Les compagnies aériennes qui effectuent le plus grand nombre de vols sont El Al (avec environ 290 vols hebdomadaires), TAP Air Portugal (avec environ 80), Turkish Airlines (environ 60) et easyJet (également environ 60).

Et qu’en est-il de Jérusalem ? L’aéroport Atarot (Kalandia) a été inauguré en 1920 et jusqu’à sa fermeture en 2001, les vols El Al et Arkia ont décollé et atterri à destination de cet aéroport. Actuellement, il ne semble pas y avoir d’intention de rouvrir cet aéroport, dont le code de l’Organisation de l’aviation civile internationale est JRS.

Nous vous souhaitons un bon vol.

Source : jiis-jerusalem-eng.blogspot.com

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire