L’effort visant à permettre aux Israéliens de pouvoir voter lorsqu’ils sont à l’étranger s’est encore renforcé lundi, lorsque le Président de la Knesset, Yuli Edelstein, a donné son aval. 

Edelstein a rejoint le Premier ministre Benjamin Netanyahu , qui a soutenu cette idée pendant des années, et le président de l’Agence juive, Isaac Herzog, qui s’est joint à l’équipe il y a deux semaines en grande pompe.

«Je ne vois pas pourquoi Israël devrait être différent des États-Unis, de la France ou de la Russie», a déclaré Edelstein à la Knesset. « Quiconque affirme que permettre aux Israéliens de voter à l’étranger aura un impact politique énorme qui modifiera les élections ne sait pas de quoi il parle. »

Edelstein a prédit que seuls 30 000 Israéliens à l’étranger voteraient. Il a ajouté que même s’ils votaient tous pour le Likoud, cela ne modifierait les résultats des élections que d’un seul mandat.

L’initiative devrait recevoir le soutien de tous les partis de la coalition, ainsi que de Yisrael Beytenu, de l’opposition. Tous les autres partis d’opposition vont probablement s’y opposer.

«Je suis contre le fait de laisser les Israéliens de l’extérieur voter», à la poste a déclaré le chef de Yesh Atid, Yair Lapid, lors de la réunion hebdomadaire de la faction de son parti. «Ce doit être un vote dans les bureaux de vote ici, qui décide si des missiles vont tomber sur nos maisons ici ?. Les autres pays ne sont pas confrontés aux mêmes menaces qu’ici. Le vote doit être limité aux personnes qui participent ici à la mission de l’État. »

Le dirigeant de l’Union sioniste, Avi Gabbay, a déclaré que, par principe, il n’appréciait pas l’idée de laisser les Israéliens voter à l’étranger. Il pense que la majorité des députés de son parti sont d’accord avec lui. Il a dit qu’il en discuterait avec sa faction de l’Union sioniste, qui comprend le député Nachman Shai, qui défend la proposition depuis de nombreuses années.

Netanyahu a déclaré lors de la réunion du cabinet dimanche dernier que le moment était venu de faire avancer le vote par correspondance, après l’approbation de M. Herzog.

Traduit et adapté par Ashdodcafe.com
Source : Jérusalem Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.